[Nouveau livre] Le smartphone: un objet qui peut en cacher un autre

posté le 08.11.2016 par

La réalité socialisante et concurrentielle des médias de Jean-Paul Schwindt «Une étude sociologique dévoile le mécanisme invisible par lequel la fonction d’intégration sociale du smartphone l’emporte sur l’attrait technologique qu’il suscite»

Une mise en lumière inédite de l’engouement pour le smartphone et de la réalité socialisante et concurrentielle des médias en Suisse romande

En 2015, plus de 1,4 milliard de smartphones ont été vendus dans le monde et 78% des Suisses en possédaient un. Une reconfiguration du lien social est en cours.

Comment expliquer ce phénomène planétaire alors que la plupart des médias traditionnels arrivent à un point de saturation en termes d’usage?

Comme le révèle le contenu de ce livre, c’est dans la partie immergée de l’iceberg que réside la «cause des causes»: une nouvelle articulation des mécanismes sociaux est à l’oeuvre. Pour parvenir au dévoilement de cette «réalité invisible» et faire table rase de nos idées reçues et préjugés, l’auteur a mené une enquête sociologique en 2016 sur l’usage des médias auprès des Suisses romands.

 

Quelques extraits de l’ouvrage

«Nous considérons le succès mondial de cet appareil comme un phénomène social qui s’articule autour des besoins fondamentaux des individus, alors que le dispositif technologique n’est considéré que comme un support»

«Le monde a subi une profonde mutation si l’on se réfère à l’Agora d’Athènes durant l’Antiquité, où la forme orale dominait l’espace dans les réunions publiques, sur la grande place du marché, etc. Nous sommes passés d’une communication de face-à-face de masse à celle des médias de masse»

«Notre analyse nous indique clairement qu’une communication en face-à-face intense engendre également une communication intense avec le smartphone, de même qu’une faible communication en face-à-face entraîne une faible utilisation de l’appareil»

«Tous les réseaux sociaux numériques possèdent des rites, des codes et des normes sociales qui leur sont propres, régentées par ce que Michel Foucault nomme les «sanctions normalisatrices»

 

L’auteur

Né en 1964 à Sierre (Valais), Jean-Paul Schwindt possède une solide expérience dans la gestion de grandes marques de firmes nationales et internationales.

Pendant plus de vingt ans, il a analysé les comportements et les attitudes des consommateurs dans les actes d’achat. C’est en 2009, alors qu’il se passionne pour les médias print et numériques, qu’il rejoint le groupe de presse Tamedia, puis qu’il reprend dès 2015 la direction de deux maisons d’édition appartenant au groupe familial Gassmann, Inédit Publications SA et Terre & Nature Publications SA.

Titulaire d’une licence en sociologie à l’Université de Strasbourg et membre de la Société suisse de sociologie, il obtient une maîtrise en administration des affaires à l’Université Heriot-Watt d’Edimbourg (Royal Charter), puis il complète sa formation à l’Université Columbia, à New York. Depuis plusieurs années, il participe aux congrès internationaux des médias (WAN-IFRA), que ce soit à Tokyo, Hong Kong, Washington DC, New York, Madrid, Londres ou Stockholm.

 

Informations pratiques

Editeur:

Inédit Publications SA

Format:

A5

Prix:

CHF 22.50

Distribution:

Librairies romandes (Payot, Fnac)

Date de parution:

10 novembre 2016

Commandes:

info@inedit.ch

 

Commentaires

Laisser un commentaire